Nettoyer son toit soi-même, ou faire appel à un pro ?

LA grande question. En même temps, si vous lisez cet article, c'est que vous savez déjà certainement la réponse : on ne cherche pas comment nettoyer son toit lorsqu'on veut faire appel à un pro ;-)

La réponse est simple : comme pour tout, ça dépend de votre temps, et de votre argent. Si vous n'avez pas le temps, et que vous avez de quoi payer des ouvriers, déléguez cette tâche qui demande quand même un peu de travail. Si vous vous sentez l'âme d'un nettoyeur et que vous avez envie de faire des économies, il vous suffit d'acheter les bons produits pour le faire vous-même : cela ne demande aucun savoir-faire particulier !

Nettoyer au karcher 

Vous pouvez envisager un nettoyage au nettoyeur haute pression. Bien sûr, il ne faut pas avoir peur pour ses tuiles, car un jet haute pression est aussi dur qu'un coup de lance ! Avec un nettoyeur, vous risquez de rendre votre toiture poreuse, ce qui lui fera perdre son étanchéité. Cela dit, pour une utilisation ponctuelle sur une partie particulièrement encrassée, vous pouvez l'envisager : de toutes façons il n'y a pas d'autre façon de faire, à part monter sur son toit et frotter à l'huile de coude ! 

Notez que l'utilisation du karcher, dans le cadre d'un démoussage ou d'un nettoyage, peut tout à fait s'envisager pour d'autres surfaces, telles que votre terrasse ou votre façade (attention au crépi tout de même...). Dans ce cas, le mieux est de l'utiliser avec un produit à base de chlore tel que le nettoyant CL90 :  appliquez d'abord le produit, laissez agir 30 à 45 minutes, puis rincez au karcher, le résultat est immédiat !

Le nettoyage au produit chloré

Le produit chloré CL90 dont nous avons parlé juste avant peut être une solution rapide et efficace : en effet, c'est le genre de produit que les nettoyeurs itinérants utilisent lorsqu'ils viennent vous démarcher en vous vendant un produit super efficace en quelques minutes. Il s'agit en fait d'une version beaucoup plus concentrée de l'eau de javel.

L'odeur qui en émane est reconnaissable entre mille. Ce type de produit marchera très bien sur votre toiture, pas de doutes. Il sera propre et décrassé en quelques heures seulement (voire quelques minutes chez certains !).

Cependant, il n'y a pas d'effet "rémanent" dans ce produit : la première pluie va rincer votre toit, remettant les compteurs à 0 concernant la repousse des mousses.

En clair, si  ça ne vous dérange pas de renouveler l'opération tous les 2 ans, c'est le produit qu'il vous faut. En revanche si vous vous voulez une action plus durable, il faut utiliser de l'anti-mousse ! Le problème avec ce produit, c'est qu'il peut rendre votre toiture un peu plus fragile ; dans ce cas vous pouvez, une fois votre surface propre, appliquer un produit hydrofuge pour "boucher" les eventuels trous que le chlore aura provoqué. 

Comme dans le cas du karcher, ce produit conviendra mieux à une terrasse ou à votre façade.

Le nettoyage à l'Anti-Mousse

L'anti-mousse pour toiture est un produit de grande consommation, que l'on retrouve aussi bien en grande surface qu'en magasin de bricolage. Cela dit, dans un magasin "classique", vous trouverez le plus souvent des produits prêts à l'emploi, avec une concentration telle qu'il faut généralement acheter plusieurs bidons pour pouvoir couvrir la surface désirée. La différence avec l'anti-mousse que nous vendons réside dans le fait que nous proposons des formules concentrées, que vous pouvez diluer selon vos besoins en surface.

L'utilisation d'un anti-mousse est très simple, il suffit de suivre ces étapes :

  • Attendez qu'il fasse beau pour que les mousses absorbent un maximum de produit
  • Diluez votre produit dans de l'eau en respectant la notice d'utilisation présente sur votre bidon
  • Versez votre solution dans un pulvérisateur si ce n'est pas déjà fait (vous pouvez aussi faire votre mélange directement dedans)
  • Aspergez votre toiture avec ce mélange d'eau + anti-mousse, en insistant bien sur les zones les plus atteintes
  • Ne rincez pas votre toiture après aspersion du produit
  • En revanche, rincez bien votre pulvérisateur après utilisation, sans quoi vous risquez de devoir en acheter un autre plus tard !!
  • Attendez quelques semaines pour voir les premiers résultats : la pluie devrait nettoyer les mousses restantes au fil du temps

L'utilisation d'un hydrofuge pour imperméabiliser votre toit

Une fois votre toit complètement nettoyé de toutes ses mousses, vous pouvez lui donner une 2ème jeunesse en le protégeant à l'aide d'un produit de type hydrofuge, comme l'hydrofuge HG90 disponible ici. Issu d'un dérivé siliconné, ce produit vous permettra d'étanchéifier votre toiture (cela marche également pour d'autres surfaces comme une terrasse ou une façade - si besoin..) tout en la laissant respirer : en effet, le silicone laisse passer l'air, mais pas l'eau ;-)

Pulvérisez une fine couche de ce produit sur votre surface devrait suffire, mais les plus pointilleux aiment passer une 2ème couche lorsque la première est sèche... A vous de voir ce que vous voulez, quoiqu'il en soit en faisant cela vous protégerez durablement votre toiture !

Voilà, nous avons fais le tour des différentes solutions de nettoyage, nous pouvons conclure sur un point à ne surtout pas négliger : la sécurité. Ne vous lancez pas dans le nettoyage de votre toit si vous ne le sentez pas, et surtout sans prendre les précautions minimale : harnais bien attaché, échelle stabilisée et accrochée, bonnes chaussures, voire même un casque sont des éléments qui peuvent vous éviter des blessures bêtes pour un travail si basique !